jeudi 26 août 2010

Le Web prédictif : Minority Report c'est déjà aujourd'hui.

Philip.K.Dick.jpg
Credit Photo : Torley

Philip K. Dick est un auteur de science fiction visionnaire. Il est notamment l'auteur de chefs- d'oeuvres comme Les androides rêvent-ils de moutons électriques ?, dont sera tiré le film Blade Runner.  Ses oeuvres prévoient avec une précision stupéfiante l'évolution actuelle de la technologie et le monde qui se dessine sous nos yeux.

Bien souvent, je dis que pour un avocat du 21 ème siècle il est plus tout aussi important de lire Philip K. Dick que le Code civil. (cf : notre billet du 26 juillet 2010 : La nouvelle frontière : la bio-informatique)

Un nouveau développement technologique me conforte dans cette intuition.




Dans Minority Reportdes êtres humains mutants, les précogs, peuvent prédire les crimes à venir grâce à leur don de préscience.  Steven Spielberg en a tiré un film. Vous verrez la bande-annonce ci-dessous.



Fantasme d'écrivain cyberpunk drogué, pensez-vous ?

En partie oui. Parce que l'hypothèse des mutants, les précogs, est peut-être superflue.

Mais sur la possibilité de prévoir l'avenir, il se peut que vous n'ayez pas raison.

Car, dès à présent, le web prédictif permet de prévoir l'avenir.

Ce que Philip K. Dick a imaginé, YAHOO Research le fait

YAHOO Research a ainsi présenté une timeline qui s'étend à la fois sur le passé et sur l'avenir : le Time Explorer.

Pour chaque terme recherché, Time Explorer présente une chronologie interactive illustrant la façon dont le volume d'articles pour ce terme de recherche a évolué au fil du temps. Les articles les plus pertinents apparaissent sur la timeline, indiquant le moment où ils ont été publiés. Si l'utilisateur déplace la timeline dans l'avenir, les articles sont placés à l'époque future à laquelle se réfère le texte. 

Voici comment cela se présente :




tomsearch_x220.jpg
Credit photo : YAHOO Research

Même si, pour l'instant Time Explorer ne fonctionne que sur le passé, parce que les données sur lesquelles il opère sont extraites des articles publiés par le New York Times entre 1987 et 2007, rien n'empêche théoriquement qu'une base de données remise à jour quotidiennement permette de prévoir certains événements futurs.

ref=dp_image_0.jpg
Cette technologie en est à ces balbutiements. 


Mais déjà les perspectives sont effarantes. L'action de Minority Report se déroule en 2054. Nous sommes seulement en 2010.



Où en sera le web prédictif en 2054, ou en 2020, ... ou même seulement en 2011 ?

On ne peut cependant se contenter d'avoir peur et de crier au loup. Il faut aussi penser. 

Car, plus que jamais, ainsi que le dit si bien Michel Serres, Internet nous contraint à un devoir d'intelligence.






0 commentaires:

Publier un commentaire