lundi 30 août 2010

Energies : le 100 % renouvelable est possible

File:100% Records logo.svg
La fin proche des énergies fossiles est dorénavant acquise et programmée.

Tant mieux. Elles sont polluantes.

Problème : par quoi les remplacer ?

Jusqu'à présent, personne (sauf de doux rêveurs), n'avait osé penser que l'humanité entière puisse fonctionner avec uniquement des énergies renouvelables.

File:Peace wind offshore.jpg
Ferme éolienne offshore près de Copenhague - Source : WikiCommons : tous droits réservés.


Personne jusqu'à ce que Mark Z. Jacobson et  Mark A. Delucchi, respectivement Professeur à Stanford et chercheur à l'Université de Californie (Davis), osent relever le défi.


Au terme d'une étude portant sur l'évaluation de la faisabilité d'infrastructures énergétiques solaires, éoliennes, marémotrices et hydro-énergétiques, les deux chercheurs affirment que le 100% renouvelable est possible. Relativement rapidement. A un coût raisonnable.

Il faudrait installer, sur toute la planète :

  • environ 4 millions de turbines éoliennes d'une puissance de 5MW ;
  • environ 90.000 fermes solaires d'une puissance de 300 MW ;
  • environ 1,9 milliards d'installations photovoltaïques domestiques (d'une puissance de l'ordre de 3kW) ;
  • une quantité moindre d'installations géothermiques, marémotrices et hydroélectrique.
File:Nellis AFB Solar panels.jpg

Pour nos auteurs, les obstacles au 100% renouvelable ne sont pas technologiques. Ils sont politiques et sociaux.

Selon eux, la conversion au 100% renouvelable pourrait se faire en une trentaine d'années, si une orientation politique favorable est donnée, et en 50 ans au moins dans le cas contraire.

Former cette volonté politique internationale, tel est l'enjeu du sommet de Mexico qui se tiendra du 29 novembre au 10 décembre 2010, un an après le demi-échec du sommet de Copenhague.

Espérons que, cette fois, les dirigeants du monde seront à la hauteur de l'enjeu.

Car il est temps. 

Plus que temps.

L'avenir n'attend pas.

0 commentaires:

Publier un commentaire