mercredi 26 mai 2010

"DROGUE OU DVD : les réseaux ont choisi" - un reportage exclusif ET multimedia de BAMBOO & BEES


Create your own video slideshow at animoto.com.








Depuis quelques mois, on les rencontre à tous les coins du métro parisien. 


Dans un coin de couloir, ils étalent un bout d'étoffe sur lequel ils exposent soigneusement la marchandise.


Ils sont ravitaillés périodiquement  par un homme en sac à dos.


Un vrai petit business. Pas un job d'amateur. Pas des vendeurs de muguet du 1er mai.  Déjà plus qu'une PME. Des pros du commerce à grande échelle.


Leur organisation commerciale ressemble à celle des dealers. Mais ils ne vendent pas de la drogue.Ils vendent des DVD contrefaits.


Pourtant, le prix de vente de ces DVD est de l'ordre de 1 euro l'unité, alors que le prix de vente d'une dose de cannabis ou de cocaïne est bien plus élevé.


Pourquoi vendent-ils des DVD plutôt que de la drogue ? 


Est-ce plus rentable ?



Quelques éléments de réponse :





  • Il coûte infiniment moins cher de reproduire en masse des DVD que de fabriquer de la drogue.
  • Le coût de transport est bien moindre.
  • Les risques juridiques sont infiniment moindres.
Comparons les risques pénaux découlant de ces deux business illégaux :

Sanction de la contrefaçon de DVD : 


Sanction du trafic de drogue : 
  • -          Pour l’organisation d’un groupement en vue d’un trafic de stupéfiants : perpétuité et 7.500.000€ d’amende (Article 222-34 Code Pénal) ;
  • -          Pour la  fabrication de stupéfiants en bande organisée: 30 ans de réclusion et 7.500.000€ d’amende (Article 222-35 Code Pénal).







CONCLUSION : Pour illégal qu'il soit, le business des truands obéit à une rationalité coût-risques / bénéfices des plus classique. L'orientation vers la contrefaçon résulte d'un arbitrage juridico-économique, qui tend vers un moindre risque.Le crime aussi a un cerveau.


P.S.1 : Ce trafic paraît s'appuyer sur un réseau d'immigration clandestine. Acheter des DVD contrefaits, c'est donc contribuer à la traite d'êtres humains. Merci de vous abstenir.

P.S. 2 : Pour la première fois ce blog a recours à une animation. Merci de nous dire ce que vous en pensez et si vous en voulez plus !



0 commentaires:

Publier un commentaire