mercredi 7 avril 2010

Internet trop énergivore


Dans un récent rapport, l’association Greenpeace pointe du doigt la consommation énergétique des datacenters, ces centres informatiques regroupant des centaines d’ordinateurs et nécessaires au fonctionnement d’internet .

Ils pourraient consommer en 2020 plus de 1 000 milliards de kWh, soit l’équivalent de la consommation d’électricité de la France pendant 2 ans.



En cause, l’informatique dématérialisée ou « Cloud computing » qui stocke de plus en plus de données sur le net nécessitant des serveurs toujours plus performants, donc gourmands en énergie pour leur fonctionnement mais aussi leur refroidissement.
Reste que les choix de certains acteurs de l’Internet sont plus judicieux que d’autres. Apple et Facebook sont ainsi stigmatisés par Greenpeace pour avoir choisi des centres alimentés principalement par des centrales au charbon à forte empreinte écologique. Par contre Yahoo! et Google sont récompensés pour leurs efforts en faveur des énergies renouvelables.

Mais qu'en est-il de l’Association en elle-même? Il semblerait qu'elle ne dispose pas des serveurs les plus énergéconomes, mais qui peut réellement les choisir? Comment peut on surfer écolo? Avez-vous des idées ?

http://2doc.net/ujb30

http://2doc.net/lrpzt

http://2doc.net/x16od

0 commentaires:

Publier un commentaire