vendredi 26 février 2010

Auto-entreprenariat : l’heure du bilan

Lors du Conseil des ministres du 23 février 2010, le secrétaire d'État chargé du Commerce, de l'Artisanat et des PME, a présenté un bilan en demi-teinte du dispositif.

Le statut d’auto-entrepreneur a séduit beaucoup de candidats à l’entreprenariat : au 1er février 2010, on dénombrait 342 000 auto-entrepreneurs. Plus des trois quarts avaient utilisé le site www.lautoentrepreneur.fr pour effectuer leur enregistrement, confirmant le besoin d’expansion de l’E-administration.



Créé par la loi de modernisation de l'économie du 4 août 2008, le régime de l'auto-entrepreneur avait pour objectif de simplifier les formalités administratives dans la création d’une entreprise, ainsi que nous en avions fait état dans notre article du 28/01/2010.

Reste que les résultats de ces auto-entreprises ne sont guère mirobolants : pour 2009, leur chiffre d'affaires total est de 816 millions d'euros, soit un chiffre d'affaires moyen par auto-entrepreneur actif de 3 700 € par trimestre, 1100€ par mois de chiffre d’affaire et non pas de revenus.

Au vu de ces chiffres, il semble clair que l’auto-entreprise constitue plutôt un complément de revenu qu'une activité dont l'entrepreneur pourrait vivre. Ce dispositif permet néanmoins aux néophytes de prendre pied dans l’entreprenariat en douceur.

Ce que confirme le communiqué, en précisant que l'accompagnement des auto-entrepreneurs ainsi que les moyens de formation seront renforcés dans les prochaines semaines pour accroître leur réussite.

0 commentaires:

Publier un commentaire