vendredi 20 août 2010

Le compteur intelligent = télécran?

Les réseaux électriques intelligents, les « Smart Grids », vont transformer la production et la distribution de l’énergie, permettant d’optimiser notre consommation d’électricité (Cf. : notre billet du 3 août 2010).




Mais ils pourraient aussi influer sur nos vies et sur notre intimité selon la Commission Nationale Informatique et Liberté (CNIL). En tous cas, les compteurs électriques intelligents, qui collectent et transmettent par Internet à l'opérateur d'électricité les données de consommation.

Collectant et transmettant les habitudes des usagers comme leur horaire de réveil, le moment de leur douche, l’utilisation de leur four, bouilloire, toaster ou sèche-cheveux, ils pourraient potentiellement constituer un risque de traçage des usagers, incompatible avec le respect de la vie privée. 

Afin d’éviter toute utilisation frauduleuse des données collectées, les distributeurs d’énergie devront donc impérativement apporter des garanties sérieuses sur la sécurisation de ces données, leur confidentialité et leur transfert à des tiers. 

La CNIL promet de se pencher sur le sujet en formulant des recommandations et en participant à la Commission de Régulation de l’Energie. Quelles seront ces recommandations? Surtout seront-elles écoutées? Rien n’est moins sûr.

Mais connaître l’heure à laquelle vous vous faites griller un toast, est-ce réellement la matérialisation du télécran orwellien au travers de votre grille-pain? 


Loin s'en faut mais ce pourrait être une première intrusion si ces données collectées sont piratées, transférées, vendues ou rendues publiques par le biais d'Internet. 

Qu'en pensez-vous?

0 commentaires:

Publier un commentaire