dimanche 6 juin 2010

Pour sauver les insectes et vous-même, devenez paparazzi!

N’hésitez pas, n’hésitez plus et prenez part au SPIPOLL, Suivi Photographique des Insectes POLLinisateurs, 

Projet de sciences participatives initié par le Muséum national d’Histoire naturelle, il est ouvert à tous sans distinction, à condition de disposer d’un appareil photo numérique et de savoir s’en servir. Le protocole est simple : photographier des insectes pollinisateurs en train de butiner et les identifier en ligne.

Il veut démontrer que la pollinisation n’est pas l’apanage des scientifiques mais l’affaire de tous. Car sans elle, dites adieu à fleurs, fruits, légumes et céréales! 35% de notre alimentation repose en effet sur des plantes pollinisées; les insectes pollinisateurs sont  donc une clé maîtresse de l’équilibre de notre planète. 

Les données ainsi collectées seront ensuite analysées par des spécialistes pour dresser un état des lieux de la diversité des insectes pollinisateurs en France ainsi que de la structure de leurs réseaux. L'existence de ces insectes est en effet gravement menacée du fait de l’effet combiné de l’intensification de l’agriculture, de l’urbanisation et des changements climatiques. Le symbole en est le déclin de l’abeille domestique. 

Le SPIPOLL est incontestablement la solution la plus concrète, ludique et pédagogique pour suivre l’évolution des insectes et les protéger tant qu’il est encore temps. 

Mais n’est-ce pas aussi une manière de rendre l’homme à dame Nature, lui faire prendre conscience de sa beauté, de sa complexité, et surtout de sa fragilité, pour l’amener à modifier ses comportements? Ce monde des insectes peut-il être révélé après avoir été occulté et méprisé? De spectateur du réel et apprenti photographe, l'homme peut-il devenir acteur, et sauver ce peuple invisible voire se sauver lui-même?

Ce serait la moindre des choses pour ce seul service public gratuit, écologique et qui au surplus ne connait pas la grève.Qu’en pensez-vous ?

0 commentaires:

Publier un commentaire