mercredi 14 avril 2010

Un nom de domaine, deux entreprises: des possibilités

Devant la raréfaction des noms de domaine pertinents, le partage d'URL pourrait ouvrir le champ des possibles, proposant une coexistence innovante et économique mais aussi une alternative/solution à une action en contrefaçon. 

Certaines sociétés dans le monde ont ainsi décidé par choix mais aussi par raison de coexister sous le même nom de domaine. Une auberge espagnole virtuelle revisitée qui pourrait faire des émules. 
Ainsi le site scrabble.com est partagé entre les deux licenciés du célèbre jeu de société : Hasbro pour les Etats-unis et Mattel pour le reste du monde. 


En Allemagne, Volkswagen partage le site kaefer.de consacré à la Coccinelle avec une entreprise de restauration Käfer.

En France, le phénomène est unique et concerne les sociétés d’informatique Oceanet Technology basée à Nantes et Oceanet située au Mans. 

A la suite d’un épisode judiciaire peu banal, Oceanet, demanderesse à une action en contrefaçon, avait vu sa marque Oceanet annulée par un jugement du 29 Juin 1999 du Tribunal de Grande Instance du Mans. Le juge avait considéré que l’URL litigieuse oceanet.fr appartenant à Ocean Technology était antérieure à la marque invoquée, rendant par là ce signe indisponible. 

Si la décision avait fait l’objet d’un appel mais son examen n’aura jamais lieu: les deux sociétés ont conclu une transaction au terme de laquelle elles sont copropriétaires du site oceanet.fr. Voilà donc 10 ans qu’elles gèrent chacune leur partie du site. 

Est-ce un bon compromis ? Il faut en effet que les termes de la cohabitation soient bien définis et les limites tracées comme dans tout partage. Cependant les problématiques propres à Internet posent question: comment en effet gérer un référencement correct de chaque partie du site ou encore les conséquences relatives à la responsabilité quant aux contenus du site?

Il est probable que les acteurs d'Internet doivent incessamment sous peu se familiariser avec cette nouveauté. Et vous, vous y ferez-vous ? Qu’en pensez-vous ? 

http://2doc.net/ed4aq 
http://2doc.net/iizwb

0 commentaires:

Publier un commentaire