jeudi 14 janvier 2010

Drôle de tour Eiffage


Pour protéger le nom de sa filiale de construction métallique Eiffel, le groupe avait assigné en déchéance la marque Eiffel déposée par un des descendants du célèbre concepteur de la Tour du même nom. Mal lui en a pris !

Le groupe Eiffage a subi un sévère revers infligé par la première chambre civile du Tribunal.

Se fondant sur la volonté exprimée par Gustave Eiffel le 1er Mars 1893 de ne plus voir son nom associé à une activité dont il se retirait, le Tribunalde Grande Instance de Bordeaux, dans un jugement du 5 janvier 2010, a interdit à Eiffage « de faire usage du nom Eiffel, sous quelque forme que ce soit, et notamment à titre de marque, dénomination sociale et nom commercial. ».

http://www.sudouest.com/accueil/actualite/economie/article/828738/mil/5566555.html

http://www.lesechos.fr/info/equip/afp_00220743.htm?xtor=RSS-2065

0 commentaires:

Publier un commentaire