samedi 26 décembre 2009

David contre Goliath des temps modernes


Poursuivi pour contrefaçon du brevet déposé par la société Canadienne i4i sur la technologie de lecture des fichiers XML, Microsoft a vu confirmer en appel, le 22 décembre dernier, l’interdiction de commercialiser les logiciels Word et Office contenant l’application contrefaisante ainsi que l’amende de 290 millions de dollars décidée par un jury fédéral texan en mai 2009La firme américaine qui avait déjà anticipé la mesure en retirant la fonctionnalité de ses logiciels, notamment Office et Word 2007, envisagerait de saisir la Cour Suprême.

0 commentaires:

Publier un commentaire